Le voyage solidaire et éco-responsable : la tendance du moment

Publié le : 09 septembre 20193 mins de lecture

Tous les deux originaires des branches du tourisme durable, le voyage solidaire et éco-responsable est devenu une véritable mode. Une alternative pour contrer le tourisme de masse qui n’est pas toujours une bonne chose. Mais tout d’abord, une définition s’impose pour mieux comprendre ce phénomène.

Le tourisme solidaire, c’est quoi ?

Partez à la rencontre des peuples du bout du monde avec les voyages solidaires. Dans ce type de voyage, ce n’est pas tant les vacances du type journée à la plage. Non, ici c’est plutôt des vacances pour soutenir des projets de développement local. Par exemple en achetant des souvenirs chez l’habitant même, sans passer par des intermédiaires.

Au centre de ce voyage : la rencontre avec la population locale. Dans ce genre de pratique, il s’agira de loger chez l’habitant et non dans des complexes hôteliers à la chaîne. Attention, il ne s’agit pas d’un voyage humanitaire. La différence réside surtout dans le fait qu’il s’agira plutôt de créer un lien de solidarité et non aidé les populations.

En quoi consiste le tourisme écoresponsable ?

Le mot d’ordre pour ce type de voyage, c’est le respect de l’environnement. Que ce soit au niveau des ressources culturelles ou naturelles. Par exemple, prendre un vélo ou les transports en commun pour réduire l’émission de carbone par un véhicule personnel.

Évidemment, ce type de voyage n’est pas sans confort. Même si beaucoup de touristes pensent qu’il s’agit de vivre dans la forêt en plein air. Eh bien non ! Il existe de nombreux hôtels durables et beaucoup d’écolodge. Beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs très luxueux pour ceux qui en ont les moyens. Par ailleurs, une bonne partie de ces établissements investit beaucoup pour conserver les forêts et ses environs.

Pourquoi en faire ?

La première raison, c’est qu’il faut contrer le tourisme de masse. Le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter chaque année et les ressources naturelles ne suivent pas toujours. Ainsi, en pratiquant des voyages solidaires et écoresponsables, la surconsommation est réduite. Surtout que ces circuits touristiques sont plus durables et plus éthiques. Que ce soit vis-à-vis d’un pays ou de ses habitants. Évidemment, il faudra prendre en compte toutes les traditions locales pour ne pas offenser la population.

D’ailleurs, durant les voyages solidaires, des visites des lieux qui ne sont pas toujours au programme durant des vacances basiques. D’autant plus que cela aide au développement économique des habitants. En effet, ils se chargeront eux-mêmes de faire la visite guidée. Ainsi, il est possible d’aider les populations locales à mettre en place des initiatives durables pour les aider.

Zoom sur les pays ou le véganisme est monnaie courante
Découverte : connaissez-vous Zealandia, le nouveau continent ?

Plan du site