Souscrire un crédit à la consommation : Les critères d’approbation et la préparation nécessaire

crédit a la consommation

Publié le : 12 septembre 20237 mins de lecture

Un crédit à la consommation s’avère la formule idéale si vous souhaitez financer l’achat d’équipements et meubles destinés à votre maison ou pour vous offrir un voyage, entre autres. D’autres options justifient le recours à cette solution. Dans tous les cas, il est utile de connaître les démarches qui jalonnent le parcours pour obtenir un tel crédit.

Faut-il un apport pour souscrire un crédit à la consommation ?

Constituer un dossier permet de gagner du temps avant même la rencontre avec un éventuel prêteur. Certains justificatifs sont en effet requis pour étudier vos capacités de remboursement. Selon le style de prêt que vous sollicitez, la somme nécessaire peut être allouée à un achat bien spécifique, déterminé au préalable. Il s’agit alors d’un crédit affecté. Le montant éventuellement accordé ne peut servir qu’à financer le bien ou le projet prévu, nouvelle décoration, achat de voiture voire travaux. La somme prêtée varie en fonction de la demande et peut aller de 200 à 75 000 euros. Un apport est-il nécessaire pour souscrire un crédit à la consommation ? Avant tout accord et déblocage de fonds, l’organisme sollicité procède à un contrôle des possibilités de remboursement de l’emprunteur. Cependant, une avance personnelle n’est pas exigée pour ce type de prêt. Ce point préoccupe les particuliers qui se renseignent sur le sujet. Vous pouvez en savoir plus en consultant ce site. Concernant le prix du crédit, la prudence est de mise du côté de l’emprunteur. Comparer les diverses offres des banques et des organismes de prêt reste le meilleur moyen de profiter d’un taux assez bas. Ce dernier est accordé lorsque le risque de non-remboursement est faible. Mieux vaut se méfier d’une approbation trop rapide pour votre demande de crédit à la consommation. En pareil cas, les vérifications nécessaires n’ont pas lieu et le risque est répercuté sur le pourcentage des intérêts à rembourser en plus du capital. Il est donc primordial pour l’emprunteur de prouver sa solvabilité. Les salariés présentent leurs bulletins de paie comme justificatifs de leurs ressources financières. Pour les professions libérales, les déclarations d’impôt sur le revenu font foi auprès des banques et organismes de crédit.

Zoom sur le crédit personnel

Contrairement au crédit affecté, ce prêt permet d’obtenir une somme sans justificatif d’achat défini en premier. Ce contrat est défini comme un crédit non affecté. Toutefois, la régulation de tous les prêts à la consommation demeure identique. L’accord entre le souscripteur et le prêteur, banque ou organisme spécialisé dans ce type de crédit, établit le coût de l’emprunt. Cette convention fixe aussi la durée de remboursement des mensualités, tout comme leur montant. En fonction du délai négocié, le taux réel du crédit (le TEG : taux effectif global) peut s’élever de 2,5 à 10 %. À ces intérêts s’ajoutent les frais de dossier facturés par la banque ou l’établissement de crédit personnel. Ils peuvent constituer 1 % du prêt mais restent limités à 75 euros. Dois-je verser un apport pour souscrire un crédit à la consommation personnel ? Non, mais pour parer aux aléas qui pourraient empêcher un remboursement du prêt dans les conditions prévues, il est prudent de souscrire une assurance pour ce crédit à la consommation. Cette garantie prend le relais et règle les mensualités à votre place dans les conditions définies par le contrat. Certains éléments de votre crédit non affecté se négocient plus facilement que pour un crédit à la consommation destiné à financer un bien spécifique. Il s’agit du taux d’intérêt, des frais de dossier (ces derniers peuvent parfois être compris dans le montant total du crédit) ainsi que du montant de l’assurance. Le pourcentage des intérêts reste cependant plus élevé que pour un prêt affecté. Les souscripteurs d’un crédit personnel bénéficient en outre d’une protection juridique, dans le cadre de la loi Scrivener. Ce texte officiel autorise l’emprunteur à décliner toute requête d’acompte ou de versement de frais tant que l’accord de crédit n’est pas définitif. Le délai d’obtention d’un tel prêt est rapide en général mais dépend de la banque ou de l’établissement sollicité.

Qui peut souscrire ce prêt ?

Un crédit à la consommation est une formule qui s’adresse à un grand nombre d’emprunteurs potentiels. Certaines conditions sont cependant imposées à ces souscripteurs afin de s’assurer qu’ils peuvent rembourser le prêt sollicité. Le requérant du crédit doit être majeur et résider en France. L’emprunteur est aussi tenu d’avoir des revenus financiers fixes. Son nom ne doit pas figurer dans le « fichier national des incidents de paiement » à la banque de France. Lorsque ces critères sont réunis, la demande peut être déposée auprès de l’établissement idoine. La plupart des banques proposent des crédits à la consommation et certains organismes se sont même spécialisés dans ce domaine. Certains ont des agences physiques tandis que d’autres présentent leurs prestations en ligne. Les conditions établies par la loi Lagarde en 2010 contribuent à optimiser la protection dont bénéficient les emprunteurs. Avant de signer son contrat de crédit à la consommation, mieux vaut vérifier plusieurs fois certains aspects de cet engagement. Un emprunt ne doit jamais être souscrit à la légère et surtout pas pour rembourser un autre crédit. Le taux nominal vanté par les prêteurs peut s’avérer trompeur. Prenez garde à contrôler le TEG, plus fiable, ainsi que les conditions de rétractation fixées par la loi. Ce droit peut s’exercer dans les deux semaines qui suivent la signature, par le biais d’une lettre avec accusé de réception. Si vous en avez la possibilité, vous êtes autorisé à rembourser ce type de crédit de manière anticipée. Cette décision n’entraîne aucun frais pour l’emprunteur, sauf dans le cas d’un prêt à la consommation dit « amortissable ». Si l’emprunteur n’est plus en mesure de régler les mensualités, il faut contacter au plus vite l’organisme prêteur. Un arrangement amiable reste préférable à une assignation en justice.

Quels sont les pays où consommer sur place est le moins cher ? Nourriture, logement, loisirs…
Quels sont les modes de transport les plus économiques lorsqu’on voyage?

Plan du site